Une femme nous parle de son expérience cougar

Nous accueillons aujourd’hui Nathalie (prénom d’emprunt), une femme de 48 ans qui nous parle de son expérience en tant que femme cougar.

Maxicougar : Bonjour Nathalie et merci de répondre à nos questions.

Nathalie : Bonjour, pas de soucis. Merci à vous pour votre invitation.

Maxicougar : Parfait ! Pour commencer, peux-tu nous parler de ta situation personnelle / sentimentale ?

Nathalie : Alors, j’ai 49 ans, j’habite en région parisienne, je suis divorcée, j’ai deux enfants (une fille et un garçon), je travaille en tant que responsable commerciale pour une enseigne de mode. Côté cœur (cul) tout va bien je vous rassure. J’ai régulièrement des aventures avec des hommes. Je préfère pour ma part sortir avec des hommes plus jeunes que moi. Eux et moi savons les relations cougars sont avant tout des relations rapides / éphémères. Je ne souhaite pas me remettre en couple. J’ai envie d’en profiter. Je souhaite rester célibataire et indépendante !

Maxicougar : Peux-tu nous expliquer les raisons pour lesquelles tu préfères les hommes plus jeunes que toi ?

Nathalie : Les hommes de mon âge sont souvent pantouflards, un peu blasés … Et puis ils se laissent aller physiquement. De leur côté, les toy-boys sont beaux, dynamiques, passionnés …

Maxicougar : Combien de toy-boys as-tu rencontré dans ta vie ?

Nathalie : Franchement je n’ai pas compté. Mais disons que j’ai bien dû sortir avec une cinquantaine d’hommes plus jeunes que moi …

Maxicougar : Comment fais-tu pour rencontrer des toy-boys ?

Nathalie : Je passe principalement par internet. J’avoue que j’étais un peu sceptique au départ. Je me disais : « ma pauvre tu es trop vieille pour utiliser un site de rencontre » !  Mais j’ai vu qu’il existait des sites spécialisés pour les rencontres cougars. J’ai créé une annonce pour voir ce que ça donnerait. A ma grande surprise, j’ai rapidement commencé à recevoir des messages et des demandes de contact. J’étais étonnée de voir que je pouvais plaire à autant de jeunes hommes. Et après quelques « touches » sérieuses, je me suis de plus en plus prise au jeu. Aujourd’hui, je peux clairement affirmer qu’un site spécialisé représente le moyen le plus simple et le plus efficace pour faire de nouvelles rencontres cougars.

Maxicougar : Le fait de sortir avec des hommes plus jeunes t’aide t-il à te sentir plus jeune ?

Nathalie : Oui ! Ce qui me rassure, c’est de savoir que je peux encore plaire à des hommes plus jeunes que moi. Et puis être au contact de personnes plus jeunes fais que je suis par la force des choses amenée avoir un langage de jeune et à faire des activités qui s’adressent plus aux jeunes qu’aux personnes de mon âge …

Maxicougar : Que penses-tu de l’image souvent péjorative des femmes cougars ?

Nathalie : Je suis triste de voir que l’image des cougars se limite souvent aux clichés véhiculés par la presse ou même par certains sites pornographiques. Certes, les relations cougars sont par nature des relations rapides, basées sur la recherche de nouveaux partenaires sexuels. Mais les relations cougars ne se résument pas toutes à ce seul aspect. Certaines aventures cougars débouchent sur de véritables histoires d’amour.

Maxicougar : A ton avis, que recherche un toy-boy chez une femme cougar ?

Nathalie : A mon avis, les toy-boys cherchent avant tout une femme expérimentée pour faire des galipettes. Ils se disent que les cougars sont bien placées pour leur donner quelques leçons particulières en la matière …

Maxicougar : Aurais-tu des conseils à donner aux jeunes hommes qui seraient intéressés à l’idée de rencontrer des cougars ?

Nathalie : Premièrement, ne faîtes pas l’impasse sur les sites de rencontres cougars. Deuxièmement, créez une annonce au top (photos qui vous mettent en valeur + description soignée). Troisièmement, ne soyez pas passifs, partez au contact des autres personnes inscrites. Quatrièmement, soyez courtois lors de vos échanges.

Articles connexes :